Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal

Heroic Fantasy, Médiéval Fantastique, Moyen Age, Warhammer, Science-Fiction, Uchronies, Steampunk, Merveilleux.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Black Library] Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm & Helborg de Chris Wraight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horus Bonaparte
Admin
Admin
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 41
Localisation : Saint Priest, Lyon

MessageSujet: [Black Library] Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm & Helborg de Chris Wraight   Mer 10 Avr - 2:13

Début janvier 2013 je me suis lu le diptyque de romans Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm & Les Épées de l'Empereur : Helborg de Chris Wraight, que j'avais présenté et chroniqué sur le forum Black Librarium.
Je reprends ici ces présentations et j'y joints mes avis critiques (proposant ainsi les deux romans dans un seul sujet) afin de pouvoir en discuter avec ceux qui le souhaiteront.

crux1 crux1 crux1

Ce roman a été publié en français en mars 2012.


==> LES ÉPÉES DE L'EMPEREUR : SCHWARZHELM de Chris Wraight.

Après avoir massacré les ennemis de l’Empereur dans le Nord, Ludwig Schwarzhelm est envoyé en Averland pour superviser la nomination d’un nouveau comte électeur. Assailli par les peaux-vertes et tiraillé de toutes parts par les ambitions des candidats, Schwarzhelm se retrouve bientôt à lutter pour empêcher la province de sombrer dans le chaos. Mais les racines de la corruption sont profondes, et avec de puissantes forces dans la capitale d’Altdorf déterminées à le voir échouer dans sa mission, le Champion se met à douter même de ses alliés les plus loyaux. Affaibli, il se rend compte avec horreur que le Chaos est à l’oeuvre. Seul, testant la loyauté de ses plus proches amis, Schwarzhelm devra affronter la plus terrible des épreuves, et la destinée de l’Empire est entre ses mains.
March 2012 • ISBN 9781780300498



blacklib wraight

Voici les scans du catalogue previews de la BLF décembre 2011-avril 2012 :




Citation remarquée...



:d): Et voici ma critique commentée postée sur le forum Black Librarium en date du 11 janvier dernier :

Voilà, j'ai enfin terminé ce premier roman ce matin.

- Scénario et mise en scène = 5/5

Une très bonne histoire, en ne s'ennuie jamais, les chapitres s’enchainent avec maestria. Les scènes de batailles sont épiques, à rapprocher de celle de Graham McNeill dans les romans de la trilogie Sigmar. A chaque chapitre l'intrigue rebondit, les personnages principaux et secondaires sont bien campés, et le final, s'il n'est pas téléphoné, ouvre la porte béante au deuxième roman qui fait suite à ce diptyque très passionnant.

- Style et écriture = 5/5

Très fluide et dynamique. Et la traduction française est excellente.

- Intérêt fluffique = 5/5

Immense je pense, même si je ne connais pas encore de fond en comble l'univers de Warhammer. On prend un grand plaisir à suivre les personnages dans Altdorf et Averheim et on en apprend beaucoup, à la fois sur le fonctionnement militaire des armées de l'Empire, mais aussi sur les coulisses du pouvoir impérial et de la province de l’Averland.
Tout cela est très intéressant.

- Appréciation personnelle = 5/5

Voilà un roman que j'ai beaucoup apprécié et que je conseille à tous ceux qui voudrez se lancer dans Warhammer, côté Empire. Le parfum et l'ambiance Warhammer y sont bien présents et uniques en leur genre.
C'est sûr que nous sommes loin des univers de Tolkien ou Jordan, mais celui de Warhammer est unique aussi et je prends toujours plaisir à l'explorer et à le découvrir à travers les romans qui existent, même si certains sont plus ou moins bien écrits, et que d'autres sont bourrés d'incohérences ou d'erreurs... Mais là il n'y a vraiment que les spécialistes hardcore qui retrouveront leurs petits et qui seront chagrinés par les bourdes et perles qu'ils pourront remarquer.
Pour ma part le roman en lui même est très distrayant et dynamique, et j'ai pris énormément de plaisir à le lire.

Donc il aura la note globale maximale qu'il est possible de lui mettre : 20/20 !
Il faut comprendre bien sûr cette note par rapport aux autres romans Warhammer existants et disponibles, pas aux autres œuvres de Fantasy...

Smile





_________________
crux1 Non nobis, Domine non nobis sed, Nomini Tuo da gloriam. knight


Dernière édition par Horus de Payns le Jeu 11 Avr - 4:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empires-post-humains.forumactif.org
Horus Bonaparte
Admin
Admin
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 41
Localisation : Saint Priest, Lyon

MessageSujet: Re: [Black Library] Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm & Helborg de Chris Wraight   Mer 10 Avr - 2:16

J'enchaine dans ce sujet avec la présentation et ma critique commentée concernant le second tome de ce dytique :

Ce seront roman a été publié en française en septembre 2012 par la Black Library France.

Présentation :


==> LES ÉPÉES DE L'EMPEREUR : HELBORG de Chris Wraight.

L’Averland est en flammes. Une armée de cultistes se répand dans la cité corrompue d’Averheim. Le Grand Théogoniste Volkmar avance sur la capitale pour étouffer la rebellion dans l’oeuf avant qu’elle n’ait une chance de prendre des proportions incontrôlables. Schwarzhelm retourne sur le site de ses récentes batailles, où il retrouve Verstholen, son bras droit, alors qu’il tente d’échapper à des assassins cherchant à camoufler le complot qui se trame. Pendant ce temps, Kurt Helborg, Grand Marshall de la Reiksguard, se remet de ses blessures. Lui seul possède la force et le courage nécéssaires pour rallier les habitants d’Averland à sa cause et ramener la paix dans la province.


- Ci-dessous la couverture française officielle :


- Ci-dessous, couverture originale en VO du roman :


blacklib


:d): Et voici ma critique commentée postée sur le forum Black Librarium en date du 24 janvier 2013 :

J'ai enfin terminé le roman ce matin...
Pour faire bref, en guise d'introduction, il s'agit d'un bon roman.
Si le premier volet, Schwarzhelm, était flamboyant et exubérant, la seconde partie de ce diptyque s'avère crépusculaire et introspective. Le récit est un peu longuet, mais la bataille finale, qui s'étale quand même sur plus de 120 pages, est exceptionnelle.
Dans ce tome il faut noter aussi la présence d'une guest star de luxe : Le Grand Théogoniste Volkmar, dont la personnalité et la prestance écrase en partie celles de Hellborg et Schwarzhelm. Ce roman aurait presque pu porter son nom tellement il est présent dans cet ouvrage, apportant dans son sillage une autre vision, moins militaire et plus fanatique, des héros de l'Empire.
Quoiqu'il en soit tout ce beau monde se retrouve ensemble dans la baroud final et font plus que jamais preuve de la force et de leur puissance héroïque face à une situation des plus désespérée.


- Scénario et mise en scène = 2/5
Moins bigarrée que dans le premier volet, le synopsis est très linéaire et nous permet de suivre en parallèle plusieurs histoires mettant en scène les personnages forts du récit. Ces derniers se dévoilent dans toute leurs profondeurs psychologiques et gagnent en épaisseur. Mais cela manque d'actions sur les trois quart du roman car tout participe au mélodrame qui va se jouer à la fin.
A noter quand même que certaines questions laissées en suspense dans le premier tome sont expliquées dans le détail.

- Style et écriture = 3/5
Si l'écriture de Chris Wraight reste la même, et sa traduction reste de bonnes qualité (malgré les nombreuses coquilles et fautes d'orthographes qui parsèment le récit), Helborg reste une histoire agréable à lire, sans ennui. Mais l'ensemble du texte aurait gagné à être raccourci d'une centaine de pages car certaines digressions n'apportent rien de précis si ce n'est à rajouter des couches supplémentaires à l'ambiance déjà sombre qui se dégage du roman.

- Intérêt fluffique = 3/5
Après les révélations faites dans le premier volet, la surprise n'est plus là et l'on en apprend pas plus qu'il n'a été dit. Seul Volkmar tire son épingle du jeu, voire même tire la couverture de l'histoire à lui... Tellement ce personnage est charismatique et imposant.
Sinon le Chaos n'est pas en reste dans le récit, il est omniprésent et étouffant, dégageant une atmosphère claustrophobe et très pesante. Les fans y trouveront à boire (du sang) et à manger (de la chair corrompue). Et puis le dieu sombre du Chaos mis en vedette s'est Slaanesh et ses démons, il y a de quoi en profiter.

- Appréciation personnelle = 3/5
Je ne vais pas dire que je me suis ennuyé à la lecture de ce second tome, loin de là, on apprend beaucoup de choses, mais le constat est là, ce fut un peu longuet. Pendant 400 pages l'auteur remet à plat ses personnages développés dans le premier volet, les approfondit, mais ces derniers ne se transcendent pas, ils ne font que gagner en épaisseur.
Heureusement la bataille finale d’Averheim arrive comme une récompense attendue, car elle est diablement bien mise en scène, fouillée et prenante, tout en s'étalant quand même sur plus de 100 pages. Une bataille apocalyptique et crépusculaire, imposant son auteur, Chris Wraight, comme un équivalent de Graham McNeill avec un sens de l'épique et des mises en scène d'affrontements de masse ou héroïques et individuelles d'anthologies.
Et quand en arrive à la dernière page du roman on reste agréablement surpris d'avoir lu une bonne histoire dans son ensemble, d'avoir été le témoin d'une page importante de l'histoire de l'Empire et du vieux monde.

Voilà, pour tout dire j'ai passé de très bons moment à la lecture de cette saga.
Ma note globale de 11/20 pour ce deuxième tome peut sembler très moyenne, mais il faut lire les deux romans l'un après l'autre pour les apprécier à leur juste valeur, car ils sont complémentaires et indissociable l'un de l'autre, comme le yin et le yang. D'un côté la flamboyance, de l'autre le crépusculaire. Deux aspects totalement indispensables à la compréhension de l'univers Warhammer Battle qui oscille depuis le début de son histoire entre ces deux extrêmes.

En conclusion, Schwarzhelm et Helborg sont un diptyque très représentatif de l'ambiance de Warhammer, vue du côté de l'Empire et du Chaos s'entend, mais d'une lecture indispensable pour qui s'intéresse à cet univers qui, s'il peut paraître simpliste pour certains, n'en est pas moins d'une richesse inestimable.

Smile

_________________
crux1 Non nobis, Domine non nobis sed, Nomini Tuo da gloriam. knight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empires-post-humains.forumactif.org
Thancred de Cantal
Maréchal
Maréchal
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 21
Localisation : J'erre sur les Terres d'Auvergne

MessageSujet: Re: [Black Library] Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm & Helborg de Chris Wraight   Mer 10 Avr - 11:18

Les deux romans de la série sont géniaux , j'ai tout de même préféré Schwarzhelm qui est tout simplement ÉPIQUE !!! Un de mes romans Black Library préféré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psysco
Gonfanonier
Gonfanonier


Messages : 45
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 65
Localisation : revin Ardennes

MessageSujet: Re: [Black Library] Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm & Helborg de Chris Wraight   Mer 10 Avr - 15:48

Deux excellents romans, même si Schwarzhelm est meilleur que le second.
Une bonne façon d'entrer dans le monde Warhammer côté Empire, avec ce qu'il faut d'épopée, de batailles, d'intrigues.
Que les dieux oubliés vous gardent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Black Library] Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm & Helborg de Chris Wraight   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Black Library] Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm & Helborg de Chris Wraight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Black Hole RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal :: Le Librarium - Le Liber Mundi :: Le Librarium des romans-
Sauter vers: