Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal

Heroic Fantasy, Médiéval Fantastique, Moyen Age, Warhammer, Science-Fiction, Uchronies, Steampunk, Merveilleux.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De l'Or pour les Braves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thancred de Cantal
Maréchal
Maréchal
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 21
Localisation : J'erre sur les Terres d'Auvergne

MessageSujet: De l'Or pour les Braves   Sam 2 Nov - 22:47


Réanimons un peu le fofo... avec un film culte, que j'ai revu récemment...

Un film épique...

De l'or pour les braves (Kelly's Heroes) est un film américain réalisé par Brian G. Hutton, sorti le 23 juin 1970.

Résumé intégral du film :

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en France, Kelly (Clint Eastwood), un ancien lieutenant rétrogradé, capture un colonel du renseignement allemand. Lorsque Kelly remarque que son prisonnier dispose d'un lingot d'or, il le saoule pour obtenir des informations. Avant qu'il ne soit tué, le prisonnier ivre révèle qu'il y a un stock de 14 000 barres d'or entreposées dans un coffre de banque, à 40 kilomètres, dans les lignes allemandes, dans la ville de Clermont-en-Argonne.

Kelly recrute le reste du peloton, y compris le sergent incrédule « Big Joe » (Telly Savalas). Finalement, d'autres soldats doivent être recrutés ou s'invitent dans l'opération. Comme le sergent des approvisionnements « Crapgame l'escroc » (Don Rickles) ou un anachronique pré-hippie, commandant de chars Sherman, « Oddball le cinglé » (Donald Sutherland), ainsi qu'un certain nombre de stéréotypes de G.I., présentés comme compétents, mais las de la guerre.


Il devient rapidement évident que leur propre armée est tout autant un obstacle que les Allemands. Un chasseur bombardier allié les prend pour des ennemis et les attaque. Ils doivent poursuivre à pied et lutter contre des patrouilles allemandes.

Quand le général Colt (Carroll O'Connor), un opportuniste fanatique, capte des messages radio du peloton qui progresse, il les interprète comme une percée audacieuse des troupes. Et il se précipite en première ligne pour accompagner cette percée. Il y voit une belle occasion de gloire.

Les hommes de Kelly se hâtent vers la ville pour y parvenir avant leur propre armée. Là, ils découvrent que la ville est défendue par trois redoutables chars Tigre avec un appui d'infanterie. Ils pénètrent dans la ville et s'en emparent malgré la défense allemande prise par surprise.

Mais un char Tigre reste en place devant la banque. Kelly arrive à convaincre le commandant du char Tigre (Karl-Otto Alberty), qui est endommagé, de détruire le mur d'enceinte de la banque pour partager le butin. Ils s'emparent des barres d'or au moment où la population de la ville commence à fêter sa libération. Ils se les partagent et évacuent au moment où le général Colt arrive pour décorer ce qu'il pense être des soldats méritants.

Fiche technique :
Titre : De l'or pour les braves
Titre original : Kelly's Heroes
Réalisation : Brian G. Hutton
Scénario : Troy Kennedy-Martin
Production : Sidney Beckerman, Gabriel Katzka, Harold Loeb et Irving L. Leonard
Société de production : Metro-Goldwyn-Mayer
Musique : Lalo Schifrin
Photographie : Gabriel Figueroa
Montage : John Jympson
Décors : John Barry et Aleksandar Milovic
Pays d'origine : États-Unis, Yougoslavie
Format : Couleurs - 2,35:1 - Stéréo - 35 mm
Genre : Guerre, comédie
Durée : 144 minutes
Dates de sortie : 23 juin 1970 (États-Unis), 26 février 1971 (France)

Bande Annonce en VO mais Sous-titrée Français :


Mon avis :
Un film plus que culte ! A la fois comique, mais ne sombrant pas dans la farce ; halletant, le moment du champ de mines, stressant à souhait, des fusillades à gogo sans etre gore... des personnages attachants, tel que Kelly jouait par l'inimitable Clint Eastwood , et surtout oddball, le cinglé,joué par le grand Donald Sutherland, mon personnage préféré dans ce film : un esthète qui appellent tout le monde "mon mignon" ,  aux  répliques cultes, et qui n'aime pas les mauvaises ondes, n'est-ce pas mes mignons ?



et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De l'Or pour les Braves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de repos pour les braves [Membres de Lamia Scale]
» De l'or pour les braves [Alvaro & Sarina]
» Pas de repos pour les braves | Gwendoline Mirena [Terminé]
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal :: L'Agoratum - L'Annulus Mundi :: Cinéma Paradisium des films et séries-
Sauter vers: