Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal

Heroic Fantasy, Médiéval Fantastique, Moyen Age, Warhammer, Science-Fiction, Uchronies, Steampunk, Merveilleux.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Bragelonne] Confessions d'un automate mangeur d'opium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thancred de Cantal
Maréchal
Maréchal
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 21
Localisation : J'erre sur les Terres d'Auvergne

MessageSujet: [Bragelonne] Confessions d'un automate mangeur d'opium   Ven 21 Juin - 14:00

Confessions d'un automate mangeur d'opium


Résumé : Paris 1899, une capitale florissante dans un monde qui carbure à l’éther. Exposition universelle et tour Eiffel, et dans le ciel une armada de machines volantes, de l’aérocab à l’aéropaquebot. N’oublions pas les automates et la téléchromo. Deux personnages nous y guideront, Théophraste, aliéniste officiant à Sainte-Anne, et sa soeur, Margaret Saunders, jeune actrice prometteuse. Tout pourrait aller pour le mieux dans le plus steampunk des mondes, si une amie de Margaret n’avait pas fait un plongeon depuis un aérocar jusque sur le parvis de l’Opéra. Et si les patients de Théophraste n’étaient pas, en majorité, des victimes de l’éther dont la nocivité est bien mal connue. Frère et soeur, menant l’enquête, vont faire quelques belles et moins belles découvertes. Écrit par deux auteurs débordant de talent, ce roman jubilatoire est une grande bouffée de folie littéraire.


Devinez la note que je lui est mis ... 18! Franchement c'est un roman génial ( à condition d'aimer le XIXéme siècle Victorien et le steampunk ) , il y a de tout : intrigue diplomatique et policière , espionnage , guerres coloniales , des inventeurs tarés , des personnages atypiques et attachants , des automates avides de sang , de la science oculte , et tant d'autres choses de dingues ! Il y a fort longtemps que je n'ai pas lu de roman aussi rapidement : 350 pages en environ 24h , du mercredi 19 aprém au jeudi 20 aprém ! 

J'ai enlevé deux points car il y a une absence de carte de Paris ( il y à plein de noms de rues parisiennes et à mon grand regret je ne connais pas du tout Lutèce ... ) , et pour le prix ( édition grand format chez Bragelonne : 25 euros ! heureusement qu'on me l'a offert ... Very Happy Wink

Comme vous l'aurez compris je ne ferai pas de critique , mais en voici provenues de la toile ...


Voici les critiques coller mais qui ont bugés

Spoiler:
 
Dans une France alternative que n'aurait pas renié Jules Vernes, savants fous et autres automates intelligents côtoient des personnages célèbres revisités par les auteurs. Entre mages, fumeries d'opium et guerres coloniales, les auteurs nous invitent à parcourir leur imaginaire en cette fin de XIXème siècle. Qui sait ce qui arpente les ombres de l'exposition universelle, quels complots se trament à l'ombre de la tour de M Eiffel ?
Bref, un livre indispensable pour découvrir ce genre rare et savoureux de l'uchronie, très loin des clichés habitules des littératures de l'imaginaire


En v'là du steampunk, en v'là
Et c'est du bon, croyez-moi
Tâtez-moi ces boulons ici
Touchez-moi ça
L'absinthe qui fait rêver
Est déjà là...



L'histoire se déroule à Paris durant l'Exposition Universelle, en 1889 donc (et pas 1899, quoi qu'en dise la 4ème de couv' de mon édition.)
Une Exposition où l'on se rend en aérocab fonctionnant à l'éther, pour voir les classiques pavillons du monde mais aussi, par exemple, les nouveaux modèles d'automates musiciens ou majordomes – engins anthropomorphes capables de réagir de façon plus ou moins sophistiquée aux ordres de leurs riches propriétaires. Et qui fonctionnent également grâce à cette mystérieuse et si utile substance qu'est l'éther…
Nous suivons Théodore Archimbault, aliéniste se spécialisant dans les effets néfastes de l'éther sur l'esprit humain, et sa soeur Margaret Saunders, comédienne en pleine ascention. Celle-ci apprend le décès d'une de ses amies, mais la thèse officielle de l'accident ne la convainc pas. Elle décide d'enquêter, son frère, très proche d'elle, l'aide, et ils se retrouvent embarqués dans une intrigue dont rien n'aurait pu leur faire deviner l'ampleur. (Je vais pas trop en dire non plus, hein ?)
J'ai beaucoup aimé. le style est extrêmement dix-neuvième, romantique, expansif, bref, on s'y croirait. Ne vous laissez pas décourager par le prologue si, comme moi, vous trouvez le trip "poète maudit" un peu lourd : déjà ça ne dure que deux pages, et le reste est bien plus léger… Tout en restant , oui, très dix-neuvième, avec des "ma douce enfant", des "ma tendre amie", et ce genre de choses. Ça sent juste un peu la tour Eiffel neuve, rien de bien méchant..


Je suis désolé , comme vous l'avez remarqué il y a eu un méga-bug au niveau du texte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horus Bonaparte
Admin
Admin
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 41
Localisation : Saint Priest, Lyon

MessageSujet: Re: [Bragelonne] Confessions d'un automate mangeur d'opium   Sam 22 Juin - 4:33

Intéressant tout ça. Smile

_________________
crux1 Non nobis, Domine non nobis sed, Nomini Tuo da gloriam. knight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empires-post-humains.forumactif.org
Le Sénéchal
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: [Bragelonne] Confessions d'un automate mangeur d'opium   Sam 22 Juin - 7:35

Du steampunk en folie, franchement je commence à apprécier. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bragelonne] Confessions d'un automate mangeur d'opium   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bragelonne] Confessions d'un automate mangeur d'opium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sénat haitien ; le grand mangeur de la république.
» Laissons les statistiques au mangeur de hot-dogs. Aristide et Obama, deux grands
» opium caniche 10 ans
» Le mangeur de banane
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal :: Le Librarium - Le Liber Mundi :: Le Librarium de la Science-Fiction et des Uchronies-
Sauter vers: