Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal

Heroic Fantasy, Médiéval Fantastique, Moyen Age, Warhammer, Science-Fiction, Uchronies, Steampunk, Merveilleux.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Battlestar Galactica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Sénéchal
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 25

MessageSujet: Battlestar Galactica   Ven 17 Mai - 9:58


Série crée par: Glen A. Larson et Ronald D. Moore
Date de création: 2003 jusqu'en 2009 (un pilote, quatre saisons et deux films annexes)
Nationalité: Américaine, britannique
Genres: Aventure, Drame, Science fiction, Action

Résumé:
La guerre contre les Cylons est terminée depuis 40 ans. Ces derniers ont disparu. Douze colonies ont été reconstruites par les humains, le passé douloureux s'efface et les cicatrices ne laissent plus de marques. De nouveaux navires sont reconstruits, et le Battlestar Galactica, fier vaisseau de guerre, va être transformé en musée.

C'est le moment où les Cylons réapparaissent, annihilant les populations des 12 colonies par le feu nucléaire. L'obsolescence de ses systèmes protège le vieux Galactica de la panne informatique préparé les Cylons. L'exode des 60 000 derniers humains commence.

L'amiral Adama, chef militaire du Battlestar Galactica, prend la charge avec Laura Roslin, nouvelle présidente des colonies, de la survie de ceux qui restent. Et son transport vers un mythe: la Terre. La treizième colonie promise dans les textes sacrés. Entre la lutte contre son cancer, les impératifs militaires et les frictions entre factions en présence, l'ancienne secrétaire à l'éducation Roslin a fort à faire. Sacrifices, souffrances, loyautés, les meneurs remplissent leur devoir, quoi qu'il leur en coûte.

Les derniers humains poursuivent un périple quasi-religieux. A la recherche d'un nouvel Eden, de ce qu'ils sont, de ce qu'ils deviendront. Au travers des trahisons, des pertes humaines, de l'amour, et par le prisme du courage de pilotes tels que Starbuck, la flotte trace une saga dramatique. La relation explosive entre l'amiral et son fils Apollo, l'un des meilleurs éléments militaires du Galactica, complique et tiraille la situation déjà tendue. Manque d'eau, manque de sommeil, manque de pièces de rechange, la survie est fragile. D'autant que les Cylons humains sont là, incognito, noyés parmi les survivants. Le génial savant Baltar, qui donne l'impression de parler seul, peut en témoigner à son corps défendant.

Les cylons eux-mêmes vont peu à peu dévoiler leurs mystères et perdre leur statut de machine implacable. Capable d'émotions, de sentiments, d'amour, certains choisiront même la cause des humains. Mais l'humanité est-elle prête à leur pardonner?


Voila une sorte de critique trouvée sur le site hypnoweb:

Citation :
On commence un peu comme dans du star wars, un univers lointain, un temps difficile à définir, qu’on suppose cependant futur, et des êtres qui nous ressemblent, confrontés aux conséquences de leurs actes, autrement dit confrontés au fruit le plus accompli de l’évolution technique : un être artificiel mais autonome. La vie artificielle, la pensée artificielle, le sentiment artificiel, et, aboutissement de tout cela, la liberté artificielle prenant corps : les cylons.

S’il faut résumer brièvement les bases du récit, nous dirons que la série débute par l’attaque des douze colonies humaines, à savoir des douze planètes peuplées par la communauté humaine, par les cylons. Seuls les vaisseaux à ce moment en vol y survivront, parmi eux un vaisseau de guerre, dit « Battlestar », le Galactica. A son commandement l’amiral William Adama et son équipage, à ses côtés les vaisseaux civils que madame Laura Roslin, membre du gouvernement des douze colonies parvient à rassembler.

Battlestar Galactica c’est un space opéra, qui oppose l’homme à sa création : les cylons. Robots humanoïdes qui ont acquis leur autonomie par une guerre qui a eu lieu cinquante ans avant le début de la série et qui reviennent attaquer le monde humain afin d’achever leur libération en s’émancipant totalement de leurs anciens maîtres.

L’histoire de Battlestar Galactica, c’est celle de l’humanité poussée dans ses retranchements, réduite à une poignée de survivants, forcée à lutter pour sa survie, mais qui ne peut en même temps s’émanciper de la question du « pourquoi ? » toujours présente.

Battlestar Galactica c’est enfin une errance, la recherche à la fois d’un lieu où vivre et d’une raison de vivre encore.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Gonfanonier
Gonfanonier
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 16/04/2013
Age : 45
Localisation : Cambodge

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Ven 17 Mai - 10:23

Bon souvenir de cette série, même si sur les dernières saisons, ça tire un peu en longueur...
Et puis je n'ai jamais vu personne autant picoler dans une série américaine que dans Battlestar ! :-)

Il a eu une suite : Caprica. que j'ai commencé, mais pas terminée.
Et puis également un webisode dont j'ai vu le début prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Sénéchal
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Ven 17 Mai - 10:28

J'ai vu Caprica il y a peu et ce n'est qu'à la fin que j'ai eu les révélations qui vont mener à BG, le reste étant à mes yeux assez moyen. Quand aux webisodes, ils apportent un plus à la série et je trouve dommage qu'il n'aient pas été inclus dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horus Bonaparte
Admin
Admin
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 41
Localisation : Saint Priest, Lyon

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Sam 18 Mai - 3:57

Bravo, voilà la meilleure série de science-fiction de tous les temps. J'ai l'intégrale de cette série en coffrets DVD et je m'en lasse pas, y compris les films et le coffret de la série Caprica.
Smile

_________________
crux1 Non nobis, Domine non nobis sed, Nomini Tuo da gloriam. knight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empires-post-humains.forumactif.org
Feyd Rautha
Chevalier
Chevalier
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 41
Localisation : Lugdunum

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Lun 20 Mai - 18:47

J'ai la vieille série de 1978 et la récente, dès que j'ai choppé celle de 1980 je m'enchaîne les 3 à la suite Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horus Bonaparte
Admin
Admin
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 41
Localisation : Saint Priest, Lyon

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Mar 21 Mai - 4:30

La veille série originale de 1978 à quand même très mal vieillie. Heureusement, la nouvelle version, véritable résurrection télévisuelle de très grande qualité, a redonné ses lettres de noblesse à un genre (la SF TV) qui a été longuement malmené. De nos jours nous bénéficions de très belles et très grandes séries, qui trouvent leurs points d'orgue dans l'horreur (The Walking Dead) et la fantasy médiévale (The Games ot Throne).

_________________
crux1 Non nobis, Domine non nobis sed, Nomini Tuo da gloriam. knight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empires-post-humains.forumactif.org
Le Sénéchal
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Mar 21 Mai - 7:42

Je crois que ce qui fait la force de BSG, outre le contenu de la série déjà riche et fascinant, c'est qu'il n'y ait que 4 saisons, et donc selon moi c'est suffisant pour ne pas perdre le fil dans des aventures insipides et répétitives, là où même Stargate (que je trouve superbe quand même) avec ses 10 saisons contient des épisodes plus ennuyeux que d'autres et diverses tâches qui rejaillissent sur son univers. Ici, je trouve que l'on a un certain équilibre entre les épisodes et je ne me suis pas ennuyé une seconde, et même si l'on en veut toujours plus, cette petite série commence bien, se déroule bien et finit bien (l'épisode final est juste spectaculaire). Enfin, mention spéciale à la musique qui est...parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feyd Rautha
Chevalier
Chevalier
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 41
Localisation : Lugdunum

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Mar 21 Mai - 19:44

Le problème c'est qu'aux United Steaks la durée d'une série n'est que rarement fonction d'une trame mais dépend plus de l'audience, une série qui marche sera rallongée à n'en plus finir alors qu'elle n'a plus rien à dire contrairement à un anime japonais qui possède un début, un milieu et une fin.
Stargate avait une fanbase importante, ça a permis à la série de se développer dans le bon sens du terme (les dernières saisons étaient de grande qualité), BSG n'a pas eu cette chance si l'on peut dire.
Sinon effectivement l'OST de BSG est sublime.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthaneor
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Mar 21 Mai - 20:12

Ca a l'air pas mal du tout...

D'après vous, ca se trouve à la FNAC ce genre de série ? Parce que je suis bien intéressé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Sénéchal
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Mar 21 Mai - 21:59

Eh bien je persiste à dire que 4 saisons ont été amplement suffisantes et que la série n'est pas tombée dans de la bouse de chameau. Après, je dois avouer que les nombreuses idées sous-jacentes politiques, religieuses ou sociales (notamment la question de l'avortement) peuvent heurter le public mais à mon sens, ça ne rajoute que de la matière grise à une série déjà très intéressante.

@ Arthaneor: tout à fait, tu peux trouver les saisons à 20 euros chacune environ mais n'oublies pas de prendre le pilote, et si tu as les moyens les films "Le Plan" (ça fait machiavélique non ? Very Happy ) et "Razor".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horus Bonaparte
Admin
Admin
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 41
Localisation : Saint Priest, Lyon

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Mer 22 Mai - 4:21

Le Sénéchal a écrit:
Eh bien je persiste à dire que 4 saisons ont été amplement suffisantes et que la série n'est pas tombée dans de la bouse de chameau.

Je suis de cette avis, surtout en sachant que la dernière Saison est été réalisée sur deux ans.
L'important ce n'est pas la quantité, c'est la qualité, et BSG se suffit à elle-même dans sa dimension actuelle. Elle donne ainsi l'impression d'être aboutie.

_________________
crux1 Non nobis, Domine non nobis sed, Nomini Tuo da gloriam. knight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empires-post-humains.forumactif.org
Feyd Rautha
Chevalier
Chevalier
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 41
Localisation : Lugdunum

MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   Mer 22 Mai - 5:14

Mais je suis bien d'accord que 4 saisons c'était suffisant, était-ce voulu par la prod' j'en suis moins sûr c'est tout Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Battlestar Galactica   

Revenir en haut Aller en bas
 
Battlestar Galactica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.07 - Lanthane (1ère partie)
» Vehicles - Spacecraft
» Séries et Mangas de Ryo
» SGU Aliens [SPOILERS]
» Battlestar Gallactairsoft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal :: L'Agoratum - L'Annulus Mundi :: Cinéma Paradisium des films et séries-
Sauter vers: