Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal

Heroic Fantasy, Médiéval Fantastique, Moyen Age, Warhammer, Science-Fiction, Uchronies, Steampunk, Merveilleux.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Livres] Empire Byzantin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthaneor
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 19

MessageSujet: [Livres] Empire Byzantin   Mer 24 Avr - 12:50

Je me permet de créer un thread à la manière de notre Admin' sur les Croisades parce que j'ai pas mal de bouquin à présenter sur le sujet.

En effet, l'Empire Byzantin est un thème qui me passionne depuis la 5ème et j'ai beaucoup lu sur le sujet depuis Very Happy. Malheureusement oublié de notre culture française, j'espère bien qu'un jour la France daignera lui porter un intérêt que seul les britanniques et les pays orthodoxes semblent lui accorder.


Alors commençons par les bases :



Quatrième de couverture : Le livre de J.J. Norwich retrace l'histoire d'un empire de onze siècles, sans rival en durée ou en influence culturelle. Cette «nouvelle Rome» naît en 330 lorsque l'empereur Constantin choisit d'établir sa capitale dans un port d'Asie Mineure appelé Byzance. Elle s'effondre en 1453 sous les coups du sultan Mehmet II. Pendant ce long millénaire s'est développé un empire au corps romain, à l'esprit grec et à l'âme orientale.

J.J. Norwich le raconte comme une immense fresque où la galerie des quatre-vingt-huit empereurs est brossée avec un luxe de précisions, le souci de choisir le détail piquant de la vie privée, d'isoler la bataille décisive ou l'acte politique majeur. L'histoire de l'Empire byzantin devient, à la lecture de ce livre, pittoresque et colorée. L'auteur navigue avec habileté entre mythe et réalité, entre hypothèses et événements documentés. Ses points de vue sont pertinents et tranchés. Son écriture, fluide et imagée.


Mon avis : Le bouquin idéal pour avoir les "bases" sur la question byzantine. C'est relativement long (400 pages) mais vous avez tout en un ouvrage. Le style est fluide et rythmé, pas de problème de ce côté là. Excellent livre, relu 3 fois pour ma part ^^
De quoi se forger une idée à propos de ce fabuleux sujet !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthaneor
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: [Livres] Empire Byzantin   Jeu 25 Avr - 18:22

Restons dans les généralités avec ces deux nouveaux essais.

On ne présente plus cette collection (même si mon prof trouve qu'elle prend de l'âge ^^'). Le principe des Que-sais-je ? Faire le tour d'une question en un pt'it bouquin. Par contre ledit petit bouquin est généralement dense ; pas de "vrai" style, mais de l'information brute débitée au hachoir. M'enfin c'est suffisamment court pour éviter de s'endormir devant. Very Happy

Deux d'entre eux sont dédiés à notre (et oui, c'est déjà le vôtre ^^) sujet. L'un traite de l'Histoire de Byzance, donc une succession d'évènements rythmés d'analyses, l'autre de sa Civilisation, c'est à dire de ses coutumes, de ses doctrines, de son art, bref, de sa façon d'être et de penser. C'est efficace, mais c'est loin d'être exhaustif et vous ne risquez pas de vous marrer en les lisant... Mais encore une fois ça a l'avantage d'être très court.




:d): Romain par son héritage impérial, chrétien de religion, l'empire que nous qualifions de " byzantin " se définit aussi comme hellénique et oriental.
Dans cet empire pluriethnique, le grec est la langue dominante des échanges, les pouvoirs politique et religieux s'imbriquent, l'art est chrétien tandis que l'éducation - la paideia - est d'origine païenne. tout au long d'un millénaire, de la fondation de Constantinople (324-330) jusqu'à sa chute en 1453, cette civilisation s'est transformée. Cet ouvrage analyse la mutation profonde qui a conduit à la disparition des cités de l'empire ainsi que l'évolution des institutions, du christianisme byzantin ou encore de son rapport à l'hellénisme.





:d): Le 11 mai 330, les cérémonies qui accompagnèrent la fondation par Constantin de la ville à laquelle il donne son nom marquent la naissance du futur Empire que nous appelons byzantin, mais que les empereurs et leurs sujets ont toujours conçu comme romain. Cet empire se maintient pendant plus d'un millénaire, jusqu'à la chute de Constantinople en 1453. Cet ouvrage retrace l'histoire politique, sociale et économique de Byzance et nous montre comment l'Empire d'Orient, au-delà des discours officiels prônant l'immuabilité des institutions, a su s'adapter, recherchant sans cesse l'équilibre complexe entre une nécessaire autonomie locale et une cohésion centralisatrice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthaneor
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: [Livres] Empire Byzantin   Ven 26 Avr - 16:20

Après les généralités, passons à ce qui selon moi fait l'intérêt de l'histoire : le détail Very Happy




Quatrième de couverture : Pourquoi donc Byzance a-t-elle survécu deux fois plus longtemps que Rome, son équivalent d'Occident ? Cette endurance extraordinaire est d'autant plus remarquable qu'elle n'était favorisée ni par la géographie ni par une prépondérance militaire. Selon Edward Luttwak, cette performance est due à l'habileté de ses souverains qui ont su s'adapter aux circonstances et inventer de nouveaux moyens de faire face à leurs ennemis successifs. La stratégie reposait donc moins sur la force militaire que sur la persuasion. Et, même au combat, les Byzantins étaient moins portés à détruire leurs adversaires qu'à les contenir. Apparue au Ve siècle face à la formidable menace représentée par les Huns d'Attila, vaincus avec un minimum de forces, cette méthode a continué à s'affiner au fil des siècles. Edward Luttwak analyse avec une extraordinaire précision tous les aspects de cet incomparable art de la guerre, étudiant aussi bien la religion et le pouvoir à Byzance que sa diplomatie, ses pratiques dynastiques, ses armes, sa tactique, son système fiscal ou encore ses méthodes d'espionnage. La " résilience " de Byzance : une leçon pour les grandes puissances de demain ?

Mon avis : un bouquin excellent, à tout point de vue. Ici, on ne traite donc plus de l'histoire évènementielle, mais bien de la stratégie de l'empire, c'est à dire en gros de ses méthodes de politiques extérieures. Une très large part est bien entendue consacrée à la tactique et à la stratégie militaire, mais on y traite aussi de diplomatie, d'économie et de religion. Passionnant.

Bref, exactement le genre de bouquin qui m'a amené à me passionner pour Byzance.

Arthaneor -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthaneor
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: [Livres] Empire Byzantin   Dim 28 Avr - 17:15


Voici donc deux livres qui traitent de la chute de l'Empire. Ils sont à mon sens complémentaires, car l'un décrit la période comprise entre la 4ème croisade en 1204 et la chute de 1453, alors que le second est dédié plus spécifiquement à ce dernier épisode.



Quatrième de couverture : Au faîte de sa puissance à l'aube du premier millénaire, l'Empire byzantin fut l'objet de toutes les convoitises. Démembrée en 1204, reconstituée en 1261, cette portion orientale de l'Empire romain s'effrite sous les menaces extérieures et les déchirements internes avant de s'effondrer définitivement dans les mains ottomanes en 1453. Aux querelles de succession impériale s'ajoutent les assauts incessants des barbares. Jusqu'à ce que mort s'ensuive, les ambitions expansionnistes, territoriales comme économiques, des chrétiens d'Occident, Turcs, Serbes, colons francs et autres marchands italiens secouent l'Empire byzantin, où le conflit l'a toujours disputé à la splendeur. Ce livre retrace les deux derniers siècles des vicissitudes d'un monde ballotté entre gloire et périls, monde dont l'effervescence et le rayonnement culturels marqueront à jamais les bassins de la mer Noire et de la Méditerranée.

Mon avis : Un très bon livre qui décrit donc le long déclin de l'Empire entre 1204 et 1453. L'étau qui se resserre, les désastreuses luttes internes, le rapport à l'occident Latin... Tout y passe sous une plume ma foi plutôt agréable. En tout cas j'ai pas trouvé meilleurs bouquin sur cette période.




Quatrième de couverture : Le 29 mai 1453, Constantinople, capitale de l'Empire romain d'Orient depuis sa fondation en 330, tombe aux mains des Turcs. Le choc est terrible pour l'Occident chrétien, qui a pourtant négligé de secourir la ville. L'année 1453 a longtemps symbolisé, peut-être de manière excessive, la fin du Moyen Âge et le début des Temps modernes aux yeux des historiens. Elle fut, de fait, décisive pour deux peuples : les Turcs, qui y gagnèrent une capitale et s'établirent durablement sur le sol européen ; les Grecs, qui virent se clore le long chapitre byzantin et dont les humanistes vinrent nourrir l'élan de la Renaissance occidentale. 1453 : année heureuse pour les uns, funeste pour les autres, que raconte Steven Runciman à travers les fiévreux préparatifs du siège, la violence de l'assaut, la résistance dramatique d'une poignée de héros et l'effondrement sans surprise d'une cité depuis longtemps moribonde.

Sir Steven Runciman (1903-2000), professeur à Cambridge, a été l'un des plus grands médiévistes du XXe siècle. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de référence sur le monde méditerranéen, dont Le Grand Schisme d'Orient (Les Belles Lettres, 2005) et Histoire des croisades (Tallandier, 2006).


Mon avis : là aussi, un bouquin excellent. De manière générale, le siège de Constantinople est l'une des batailles les plus fascinante de l'histoire : 8 000 guerriers barricadés dans l'une des plus puissante forteresse jamais bâtie, héritiers d'un empire millénaires, face à 100 000 hommes porteurs d'une autre vision, d'une autre culture. On tiendrait presque un scénario de fantasy ^^.
Bref, un livre franchement génial, d'une part d'un point de vue historique (je ne pense pas me tromper en disant qu'on a pas fait mieux depuis), et même d'un point de vue presque émotionnel. Quant les évènements dépassent la vison "plate" de l'historien...

Arthaneor -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthaneor
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: [Livres] Empire Byzantin   Ven 3 Mai - 10:24

Un ouvrage sur la société byzantine :



Quatrième de couverture : Presque toute l'histoire de Constantinople se résume et se concentre dans son hippodrome, le plus romain de ses édifices : d'abord un monument de la vie citadine parmi d'autres, aux IVe siècle, il devient, aux Ve-VIe siècles et jusqu'à la prise de la ville par les croisés en 1204, la matrice d'une culture authentiquement populaire et un pôle de la vie politique. C'est moins à cette longue histoire et à ses prolongements légendaires qu'à la dynamique et la symbolique des jeux que s'intéresse ici Gilbert Dagron. Dépourvues en elles-mêmes de contenu social mais servant à l'expression d'affrontements de tous ordres, les courses donnent lieu à une étonnante confrontation entre un pouvoir célébré dans sa toute-puissance et un peuple porteur de légitimité. La rivalité des "rouleurs", les Bleus et les Verts, dans l'hippodrome et parfois en dehors, se charge en effet de sens multiples, à la fois politiques, sociaux et religieux. Si les courses, déjà "laïcisées" à Rome même, sont condamnées par l'Eglise comme "païennes", c'est parce qu'on y redécouvre de vieux rituels sous-jacents et qu'elles exaltent, dans la Nouvelle Rome chrétienne, une religion de l'Empereur chrétien qui n'est pas tout à fait celle des clercs. Mais derrière l'indignation des chrétiens les plus ardents, il faut lire une fascination qui leur fait voir toutes sortes d'analogies et d'oppositions entre l'hippodrome et l'église, entre les courses et la liturgie.

Mon avis : un bouquin assez étonnant, qui se propose d'aborder la question byzantine sous le prisme d'un bâtiment-institution : l'hippodrome. Extrêmement intéressant pour comprendre les rouages de la politique sociale des empereurs, l'existence d'une culture païenne dans un état pratiquement théocratique... etc.
Bref, un livre que je recommande pour toute personne intéressée par la culture/l'histoire byzantine.

Arthaneor -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Sénéchal
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: [Livres] Empire Byzantin   Ven 3 Mai - 10:54

Intéressant. Ce qui m'intrigue le plus dans cette civilisation, c'est la manière dont ils sont passés d'une société romaine dans quasiment tous les points de vue à une autre plus originale et plus greco-orientale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Livres] Empire Byzantin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Livres] Empire Byzantin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Empire romain d'Orient ou l'Empire byzantin si vous préférez.
» Empire ork de Charadon
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Les maréchaux de l'empire Davout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Empires Post-Humains de l'Age Terminal :: Le Librarium - Le Liber Mundi :: Le Librarium des Documents et Livres d'histoire-
Sauter vers: